Des TEMOIGNAGES poignants du voyage d’Avril 2019

Permalink 1

Je ne sais comment vous remercier pour ce séjour et ce qu’il m’a permis de découvrir de l’Arménie ! C’est avec beaucoup d’émotion et très simplement que je vous adresse ce petit message de remerciement qui dépasse non seulement nos frontières mais qui nous a aussi permis de vivre à plein ces jours dans un véritable dialogue œcuménique et dans la découverte d’une histoire, d’un peuple, d’une culture marqués par une tradition chrétienne très longue de près de 18 siècles. J’ai aussi beaucoup apprécié les partages au jour le jour, et la bonne humeur, dans le respect de la diversité des personnes qui composaient notre groupe. J’en rends grâce à Dieu….Un moment inoubliable de rencontre profondément humaine, qui nous redit bien simplement ce qu’aimer veut dire, et dépassant l’affect pour gagner notre « effect » avec tous ces visages d’hommes, de femmes et d’enfants en quête de bonheur et de paix durable.

Soyez assurés tous les deux de ma profonde estime et de mon amitié fraternelle, et si vous passer en Auvergne ce sera avec grand plaisir que je vous accueillerais dans mon humble appartement où vous pourrez séjourner à volonté!!! Quand vous aurez aussi l’occasion un grand merci au personnel de SPFA qui a si bien accompagné nos pas, ainsi qu’à notre dévouée guide qui a su si bien nous faire goûter ce beau pays, les valeurs de celui ci et ceux qui en constituent la population locale.

Je vous redis toute mon amitié, et gardez moi une place pour 2021!!!!!!!!!!!

André H

***

Merci de tout cœur pour le magnifique parcours à travers l’Arménie auquel vous nous avez emmenés  et pour les rencontres chaleureuses, enrichissantes que vous avez organisées. L’Arménie ainsi parcourue avec vous, expliquée par Irène avec grande intelligence et compétence, fut pour Viviane et moi une découverte passionnante où se mêlaient émotions et émerveillement devant la beauté majestueuse des paysages et l’harmonie puissante, imposante des monastères et églises visités. Émotions fortes en apprenant toutes les agressions et tous les crimes dont le peuple arménien fut victime. Plus que d’autres, il fut un peuple martyr. C’est aussi un peuple solidaire fidèle à ses origines comme le manifeste la diaspora qui aide et soutient sa patrie d’origine, même après plusieurs générations. Et peuple, fier de sa culture et de son ancienneté.

Ce qui nous a beaucoup touché  est l’engagement des jeunes au service des autres, et leur volonté d’aller de l’avant. Youri notamment, son sourire, sa gentillesse, son engagement.  Si ces jeunes résistent à la tentation d’aller vers les pays riches et restent au pays, l’Arménie aura un avenir plus souriant, grâce à leur détermination et sans doute aussi grâce à la solidarité exemplaire de la diaspora,

Je joins aussi le texte sur la pauvreté évangélique telle qu’elle transparaît dans le tableau d’une famille en prière, à mes yeux du moins.

Très cordialement à vous tous

Camille G

***

Merci, merci chers Amis,

Et pardon de ne pas vous avoir encore écrit toute notre reconnaissance pour ce beau voyage en Arménie et la merveilleuse ambiance que vous avez su entretenir entre nous et avec tous ceux que nous avons rencontrés ici et là.

Merci de votre enthousiasme pour ce pays, de votre plaisir toujours renouvelé de nous le faire découvrir sous toutes ces facettes (parfois obscures, mélancoliques, cocasses, virtuoses), le tout allié à votre rigueur et à votre professionnalisme d’organisateurs bénévoles hors pair. Quelle énergie !

Nous n’oublierons ni votre ardeur à partager votre mission personnelle pour la contrée de nos ancêtres ni celle de tout mettre en œuvre pour la diffusion des ambitions généreuses de SPFA.

Merci de vos courriers si gentils et qui traduisent avec tant de justesse ce que nous ressentons tous en rentrant de voyage et en particulier de ce lieu-là (celui-là), si proche de notre inconscient de diasporazi.

Déjà le travail a repris (avec toux persistante et finalement un peu de fatigue) mais je rêve encore de neige, de villes étranges (thème onirique récurrent) et me surprends à penser en arménien ou à « arméniser » mes petites expressions familières.

Bien à vous pour ce mercredi férié dont les promesses de repos tombent à pic et pour tous les temps qui nous séparent de notre prochaine rencontre.

Biz-bizouxxx-batchikh

Annie K